Les soins énergétiques demeurent pour beaucoup un fait inexpliqué voire ésotérique. Pourtant, si l’on se penche sur la physique et les études scientifiques, l’efficacité de ces soins devient tout de suite plus rationnelle. Simplement, ces travaux sont encore trop méconnus. Le présent article va donc tâcher de vous les présenter

Soins énergétiques reiki et électro-encéphalogramme

Tatiana DUGELNA, psychologue, métaphysicienne et enseignante reiki depuis plus de 20 ans à Kiev a eu l’idée de mesurer l’activité cérébrale de praticiens reiki pendant une séance via un électro-encéphalogramme (EEG).

L’étude a démontré un passage d’une activité cérébrale en onde bêta (activité que l’on a pour les tâches habituelles du quotidien) en ondes thêta ( activité cérébrale proche du sommeil, de relaxation très profonde et que l’on retrouve lors de séance d’hypnose) et alpha (activité cérébrale correspondant à l’état de relaxation)

Les mesures ont été faite sur des soins effectués en présentiels et des soins effectués à distance et ils ont démontré une augmentation des ondes thêta et alpha avec un effet plus significatifs encore sur les soins effectués à distance

retrouvez l’étude sur le site de gerardgambaro. On comprend donc pourquoi ces séances apportent un état de détente

Mais que se passe t-il exactement pour obtenir ce résultat?

En réalité, nous sommes des êtres électromagnétiques qui entront en résonnance avec la fréquence terrestre (je vous invite à regarder la loi de la résonnance en physique pour mieux comprendre ce phénomène). Lorsqu’il fait un soin, le praticien joue le rôle d’une antenne entre le patient et la terre

Les professeur Zimmerman en 1990 aux USA et Seto au Japon en 1992 ont étudié les champs bioénergétiques des mains du praticien Reiki. Ils découvrirent que les pulsations électromagnétiques générées par les mains étaient les mêmes que celles produites par les cerveaux synchronisés du patient et du praticien, particulièrement lorsque ceux-ci produisaient des ondes alpha (entre 7 et 8 hertz).

Le Professeur Becker à quant à lui démontré que ces ondes cérébrales ne sont pas localisées qu’au niveau du cerveau mais se propageaient dans tout le corps. Des études indépendantes ont déjà démontré que le 2 hertz permet la régénération du système nerveux, que le 7 hertz agit sur la croissance des os, que le 15 hertz agit sur le système sanguin. (http://www.usuireikido.com/preuves_cliniques_du_Reiki.html)

Toutefois, il est peut-être difficile de comprendre comment un tel résultat peut se produire alors que les mains du praticien ne touchent pas le patient ou alors que le soin est effectué à distance.

Pour comprendre ce phénomène, il est nécessaire de se pencher sur les ondes scalaires. Ces ondes circulent tout autour de nous et se déplacent à très grandes vitesse. Notre corps et nos cellules se nourrissent de ces ondes spiralées bénéfiques contrairement aux ondes électromagnétiques transversales, plus néfastes pour notre corps (je vous invite vivement à consulter l’article du Dr Janecek à ce sujet « ondes scalaires: la médecine de demain).

On comprend donc pourquoi le soin peut fonctionner même si les mains du praticien ne touchent pas la personne et a fortiori lorsqu’une personne reçoit le soin à distance.

J’espère que ces explications auront fourni un début d’éclaircissement. N’hésitez pas à lire entièrement les études que je vous ai indiquées en lien si vous souhaiter creuser la question et en savoir davantage!